top of page

RELIANCE PROFONDE




CLÉ DE RÉGÉNÉRATION – texte 3


Dans ce texte je vous partage un TÉMOIGNAGE de révélation d’un potentiel évolutif.


Il y a quelques années, je participais assidûment à une pratique énergétique et spirituelle. L’enseignant de cette pratique est de nationalité espagnole et je n’avais pas appris cette langue pendant ma scolarité.


Je m’impliquais beaucoup dans cette aventure, et je sentais le besoin de comprendre et communiquer avec cet enseignant, aussi un jour que j’étais tranquillement chez moi, j’ai fait une expérience. J’avais regardé un reportage intéressant qui s’appelle La Divine Matrice, c’est une conférence de Gregg Braden, et dans cette conférence il propose un protocole pour manifester ce qui nous correspond. La triple clé : la gratitude ; considérer que cela est déjà manifesté ; le proclamer affirmativement. J’ai donc testé sa proposition. Je me suis ancrée, centrée, alignée puis j’ai proclamé :


« Je remercie car je parle l’espagnol, je comprends l’espagnol, je traduis l’espagnol, je rêve en espagnol ». Et en même temps que je proclamais, je laissais s’ouvrir ma structure énergétique depuis le Cœur et la déployais depuis ce sentiment de gratitude et de reconnaissance.


Puis je lâchais prise.


La fois suivante où j’allais participer à une rencontre autour de cette pratique, merveille ! la compréhension était toute fluide, et rapidement je pus m’exprimer en espagnol, communiquer et traduire à mon tour l’enseignant lors des séances.


Ce que j’en ai compris : je m’étais branchée correctement au grand champ d’infos, j’avais pu ouvrir un lien entre ma structure d’antenne réceptrice et ce champ où toutes les informations sont disponibles. Et cela fonctionnait car ça me correspondait, c’était en résonance avec mon expérience du moment.


Cela ne s’est pas arrêté là.


À l’occasion des traductions orales que je faisais en simultané lors des pratiques, je m’aperçus de plusieurs faits. Je me mettais en canal lors de ces traductions, c’est-à-dire que je ne passais pas par l’analyse de ce qui était dit, ni par un processus mental de recherche dans ma mémoire. J’étais pleinement dans le Yin : j’ouvrais la bouche et je laissais sortir les mots, bien connectée en Présence. Et voici ce qui en résultait : il est arrivé plusieurs fois que j’anticipe sur la parole de l’enseignant, c’est-à-dire que je dise d’abord en français ce qu’il disait ensuite en espagnol. Et à l’inverse, il arrivait qu’il se déconnecte lui de sa Présence et se désaligne, et alors je ne pouvais plus le traduire, je n’avais plus accès à l’information.


Cela a été très instructif pour moi, pour comprendre les phénomènes de reliance. Ce que j’en ai compris, c’est qu’on se branchait sur la même source d’informations dans ces moments-là, nous étions deux antennes reliées au même champ d’infos. Et je me calais sur lui pour retransmettre, répercuter le message.


Il n’y avait pas d’interprétation de ma part alors, c’était tout fluide car cela ne passait pas par une grille de lecture préétablie de la langue espagnole, et comme j’étais dans le processus de recevoir l’enseignement et en confiance, je n’avais pas de filtres ou de freins sur ce que je traduisais, je laissais entrer et ressortir les infos en plein consentement.


Je me mettais à disposition de ce qui voulait se dire ; dans mon positionnement, j’étais à la fois dans l’œuvre et dans le don. Dans l’œuvre par rapport à cette pratique qui me mettait en mouvement, en transmutation, en transformation. Dans le don puisque par mon implication à traduire, à formuler et à vibrer ce qui voulait se dire, je facilitais le passage de cette information sur ce plan, pour les autres, etc.


J’y ai appris à admettre et faire confiance que j’aurai accès à l’info nécessaire à chaque expérience. Que je n’avais pas besoin d’entasser de savoir dans les casiers de la mémoire.


J’y ai appris à affiner mon antenne de réception et d’émission d’infos, à être à l’aise dans cet exercice et à laisser la vibration y circuler. C’est un état intérieur particulier qui lâche totalement prise, qui se laisse « être les mots ».


J’y ai testé comment on peut se mettre en phase énergétique avec un autre être, en reliance profonde, pour le temps d’une pratique être comme une extension de l’autre, sans que cela mette en péril ni mon identité ni ma souveraineté.


Reconnaître en moi ce potentiel qui se révélait m’a permis de l’accepter, de l’assumer et de le développer pour plein d’autres formes et d’autres situations.


Et vous, avez-vous des témoignages à partager de potentiels que vous avez réalisés ?




Commenti


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page