top of page

PRINCIPE DE POLARITÉ

CONSCIENTISER LES CONTRAIRES

Le principe de polarité explique la dualité de l’univers expérimenté, sur ce plan terrestre actuel ordinaire. Il est le reflet de la vibration électromagnétique.

Toutes les facettes de l’expérience perçue depuis le filtre duel sont polarisées en deux extrêmes et oscillent en degrés entre ces deux extrêmes.

Par exemple, cela va

– des émotions : colère / placidité ; joie / tristesse ;

– aux comportements : excitation / inertie ; précipitation / procrastination ;

– aux mesures : haut / bas ; grand / petit : lourd / léger ; jeune / vieux ;

– à la morale : bon / mauvais ; bien / mal

La polarité s’applique à notre vision mentale convenue du monde qui nous accueille. Les êtres humains vivent dans un consensus sur la nature duelle du monde.

Quand on saisit la nature identique, unitaire de ce qui est compris entre les deux pôles : on se réfère à une même forme/fréquence, qu’on distingue à travers un prisme polarisé, et on peut se déplacer sur une échelle d’intensité.

Dès que j’identifie un pôle, que je peux voir son pôle opposé, je peux les unifier en une synthèse (voie du milieu) qui les concilie dans une compréhension unitaire et permet de ne plus les subir. La synthèse raffine, elle exprime la véritable nature une de ce qui semblait opposé, opposable. Elle permet d’intégrer des fréquences cohérentes, puis de les amener de manière harmonique dans notre expérience d’incarnation.

Ces pôles deviennent des outils à disposition pour l’expérience, des ressources. Ils sont un nuancier, un clavier sur lequel je peux jouer pour exprimer la mélodie qui me correspond.

*************

La dualité est captée par le paradigme de prédation, et polarisée sur pulsion de mort/pulsion de survie, avec une alternance entre les deux pour la majorité des personnalités humaines encore soumise à ses croyances/conditionnements.

Le faux Yin, le faux Yang, comme deux contraires, opposés, inconciliables, en attraction-répulsion ; en alternance dans les pensées, positionnements, attitudes et expériences des personnes, la plupart du temps inconsciemment.

Quand on fait la synthèse et qu’on élève la vibration, on sort de cette dualité et on rejoint l’Unité où Yin et Yang se complètent sans se combattre, se renforcer ou s’annuler.

C’est la bascule du duel au scalaire, de la polarité linéaire au scalaire spiralé.

La résolution passe ici par la neutralisation des charges bipolaires.

On confronte 2 charges opposées de même intensité et on se positionne au centre. Ainsi on récupère la force et on s’émancipe du balancier.

Dans la proposition de ces jours-ci, l’idée est d’identifier, pour chaque chakra, (au moins) une paire de contraires en tension en nous, liés à nos conditionnements et notre personnalité, et à nos réactions de pulsion de mort/survie.

Par exemple, pour la Confiance (premier chakra), je peux identifier plusieurs couples de contraires :

PULSION DE MORT / PULSION DE SURVIE

– méfiance / naïveté

– refus d’incarnation / refus du changement

– peur de la vie (et de la survie) / peur de la mort

– autosabotage / attachement aux formes

– trop d’assurance / doute

– volonté de contrôle / refus de responsabilité

– obsession du mal / déni

Toutes ces paires de croyances arrivent sous forme d’ondes. Les mettre face à face les ordonne et va aider à les neutraliser.

En observant en soi ce qui ce passe, depuis le détachement et l’accueil de ce qui se présente, et en le mettant en face-à-face avec l’autre polarité, peu à peu la voie du milieu, la synthèse apparaît : cette résolution constitue l’œuvre au blanc.

Alors, en unifiant, la Confiance unitaire apparaît : Confiance dans la vie, engagement dans l’incarnation, foi, confiance dans la connexion humain-divin, confiance en la réalisation du potentiel évolutif, acceptation des risques, d’oser traverser des épreuves.

Comments


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page