top of page

EXERCER LE DISCERNEMENT VIBRATOIRE





Le discernement vibratoire est notre capacité à ressentir la cohérence, l’authenticité et la qualité d’une situation, d’une proposition, d’une relation, d’une information qui se présente à nous.


Le discernement est différent de la méfiance ou de la suspicion. Il ne s’agit pas de juger ou de chercher la faille, mais d’être lucide, centré et connecté afin de percevoir la véritable énergie-information au-delà des apparences.


Dans la société du spectacle et le monde du paraître et des illusions, cette ressource du discernement est fort précieuse pour maintenir son propre fil d’alignement et le meilleur positionnement à chaque instant.


Ce n’est pas une faculté de logique rationnelle, ni de réactivité émotionnelle, qui appartiennent toutes deux aux sens communs développés par la société actuelle, et largement instrumentalisés par l’illusion et la manipulation.


C’est une info-énergie qui se perçoit dans le Cœur et qui relève de l’intuition. Ça vibre, ou ça ne vibre pas. On sait si l’info qu’on reçoit est vécue, intégrée, vibrée par celui/celle qui l’émet, ou bien si c’est du bla-bla, des histoires qu’on raconte aux autres voire à soi-même (pour un tas de motifs souvent inconscients…).


COMMENT AIGUISER CE DISCERNEMENT ?


Les fréquences d’équanimité, d’authenticité, de cohérence et d’intégrité sont des soutiens en nous-même pour fortifier notre autonomie, notre maturité et la capacité de voir au-delà des apparences.


Grâce à l’équanimité, nous sortons de la réactivité à fleur de peau et de l’empathie ultrasensible qui prennent tout de plein fouet et nous décentrent à la moindre basse vibration rencontrée. Dans le détachement, la juste distance de « l’égalité d’âme », les infos entrantes sont vues comme intéressantes dans le jeu de l’expérience, mais pas déstabilisantes.


Notre propre authenticité regroupe l’honnêteté intérieure, l’autodérision, le fait de bien connaître ses atouts et ses faiblesses, ses différentes parts en chantier et en dynamiques, des plus évoluées/soutenantes aux plus basiques/chaotiques. Cette lucidité, cette perspective globale, ce regard bienveillant sur soi-même nous ouvre au même regard sur ce qui se présente en dehors, à la même ouverture nuancée de capacité critique.


La cohérence parle d’être en accord dans les différents espaces de notre existence. On évoque souvent d’accorder les pensées, les paroles et les actes. De cultiver en nous le fait d’être fiable pour nous-même, de nous offrir l’espace de sécurité intérieur suffisant pour pouvoir nous élancer dans la vie. La cohérence est d’abord en soi, pour soi. C’est aussi relier en nous l’humain et le divin, l’infiniment grand et l’infiniment petit, les grands moments inoubliables et les tous petits gestes du quotidien.


L’intégrité parle de la justesse de notre positionnement, de nous sentir aligné avec notre Cœur, nos valeurs, ce qui nous anime et a du sens dans nos vies.



À QUOI SERT LE DISCERNEMENT VIBRATOIRE ?


Il est fort utile pour vérifier si ce qui se présente nous correspond et pour prendre du recul, la juste distance.


C’est une vertu de l’observateur conscient (une de nos ressources internes), qui s’implique seulement lorsqu’il l’a véritablement décidé, et pas en réponse réflexe à tout type de stimulus extérieur.


Il nous permet de rester centré, et d’affermir notre propre capacité de savoir ce qui nous correspond ou pas, ce qui est vibrant pour nous ou pas. Sans rigidité, sans volonté de contrôle ni de rétrécir l’expérience par peur ou habitude (ce que ferait le faux Yang) mais par le fait de sentir si nous sommes animés, mis en mouvement vibratoire, en ouverture de Cœur face à la situation, ou si nous en ressentons de la discordance, une tentative de manipulation ou de fuite…


Il nous apprend à ne pas nous précipiter dans tous les pièges dorés des miroirs aux alouettes et des dernières tendances à la mode. Papillonner, pourquoi pas ? mais aussi, pourquoi ? Le discernement est une qualité qui nous permet de nous asseoir dans notre propre vibration, et de nous positionner depuis cette signature vibratoire dans notre ressenti du monde, des interactions, des informations qui affluent. Il nous aide à ne pas être sous l’influence du faux Yin qui nous disperse en permanence.


Par l’aspect vibratoire du discernement dont je vous parle dans ce texte, nous sommes à la lisière de l’humain et du divin, du visible et de l’intangible, du connu et du transcendant. On est positionné à notre place de pont entre lumière et matière, entre forme et information-énergie. Et depuis cet espace, vient l’évidence de reconnaître et nous positionner justement.



COMMENT SE POSITIONNER GRÂCE AU DISCERNEMENT ?


Le discernement vibratoire améliore la capacité de consentement éclairé, de savoir poser un vrai oui et un vrai non, de ne pas se laisser embarquer dans tout et n’importe quoi, de prendre le temps de sa réponse.


Il n'a rien à voir avec la peur ou le refus d'expérience, il nous permet au contraire de choisir avec soin avec qui et quelles énergies nous décidons de coopérer, de nous engager, d'œuvrer.


Il fortifie l’intuition, dont il est une part importante. Il n’est pas une discussion mentale, une supposition, un questionnement, il est de l’ordre du flash, du ressenti vibratoire, de l’évidence.


Quand on écoute ce discernement et qu’on s’aligne dessus, on affermit notre souveraineté, notre propre déploiement vibratoire authentique et on renforce la communication intérieure, celle qui relie l’essence et l’existence.


C’est une phase importante d’alignement de la personnalité pour recevoir ensuite plus de puissance, plus de capacités et de responsabilité déléguées par l’Être.


Une des clés majeures de l’évolution !



ความคิดเห็น


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page