top of page

ÊTRE À SA PLACE


Dans cette période transitoire où le paradigme de prédation s’écroule, et où la coopération n’est pas encore pleinement ancrée et effective, nombreux parmi nous se questionnent sur leur place dans ce monde et éprouvent des difficultés à se positionner, à manifester leurs potentiels, à déployer leurs ressources et à réaliser leurs rêves, voire à connaître leurs rêves et leurs aspirations, ce qui les anime.

Des expressions telles que « prendre sa place », « rester à sa place », reflètent le paradigme de prédation. Elles parlent de lutte pour être reconnu, pour mériter d’exister. « Prendre sa place », du côté prédateur, reflétant l’esprit de conquête de territoire. « Rester à sa place » du côté proie, quand un dominant tente de vous maintenir à la place qu’il a choisie pour vous.

Dans la voie du Cœur, « être à sa place » signifie être positionné dans son centre, relié à l’essence ; trouver la justesse adaptée à chaque instant, à chaque situation ; et honorer ce qui nous anime en profondeur en œuvrant à le réaliser.

Ce n’est pas l’extérieur qui nous affecte une place. Cela jaillit de l’intérieur. C’est à chacun de découvrir ce qui lui correspond et de se donner les moyens de le réaliser.

Dans la synergie des 5 fréquences, la fréquence de « l’œuvre commune » nous parle de cela.

Quelle est la place qui me correspond ? Comment je choisis d’œuvrer ? D’honorer ma nature d’humain divin ? D’apporter ma contribution unique sur ce plan ?

« L’ŒUVRE » est la puissance créative, créatrice, opérative (= qui fonctionne). Elle est la réalisation du « pouvoir-de ». Œuvrer est m’engager dans mon expérience, mon interface et la mise en pratique de mes ressources.

« COMMUNE » parle d’être ensemble, de partager. Communion, Comme Un.

L’idée de place est relative, elle parle de comment être avec et parmi les autres.

Dans ma compréhension, la meilleure forme d’être ensemble est dans un cercle, une structure où l’énergie circule simultanément en spirale ouverte, et en étoile depuis le centre qui est la convergence des Cœurs de chacun des participants.

L’œuvre commune permet de créer ensemble, chacun depuis la manière qui lui convient. Elle nous emmène vers l’interdépendance, où chacun bien centré et souverain apporte sa contribution, sa note particulière, à nulle autre pareille.

L’œuvre commune nous permet de contacter le collectif, le « nous », le « Un pour tous et tous pour Un » grâce auquel l’expérience prend une ampleur croissante et une saveur nouvelle, et nous permet de nous sentir reliés.

Nous avons le grand honneur d’être présents sur Terre dans cette période de transition vers un paradigme nouveau, et d’être les pionniers, les précurseurs de cette nouvelle manière d’être au monde et de vivre l’expérience terrestre. Ne nous sous-estimons pas, nous ne sommes pas impuissants et ne faisons pas que subir, nous avons la capacité de créer en partie nos réalités grâce à la parcelle d’Esprit insufflée en chacun de nous. Ne nous surestimons pas, nous ne sommes pas Dieu tout-puissant, nous devons respecter l’harmonie des Lois universelles et nous inscrire dans la grande symphonie du vivant.

Notre place est celle qui nous permet de bâtir la plus belle réalité qui nous convienne et qui respecte celle de chacun, de tout le vivant.

Notre capacité d’imaginer les formes nouvelles et de mobiliser les ressources pour les réaliser est une œuvre passionnante à laquelle se consacrer, ensemble.

Haut les Cœurs !

Comments


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page