top of page

Changer d'équilibre par le 3-6-9

Je me suis plongée dans la figure du 3-6-9 associée au pattern 1-2-4-8-7-5, et voici ce qu’elle m’a révélé.

Cette figure est un portail de sortie, de libération, d’émancipation de la matrice binaire, duelle, polarisée.

Elle conduit à une trame basée sur un triple axe, où les lignes parallèles se construisent en figures internes interdépendantes harmonieuses et dynamiques, indépendamment de toute logique binaire.

Les points-clés que je comprends actuellement de la figure/portail :

ELLE PERMET DE PASSER DU 8 AU 9

Le 8 chiffre ou le ∞ lemniscate représentent nos circuits habituels. On y voit un mouvement perpétuel, une bascule qui opère, une circulation fluide, mais enfermée dans une boucle.

Dans de nombreuses langues le 8 est associée au préfixe n- pour former le mot nuit. En français : huit/nuit, en anglais eight/night, en espagnol ocho/noche, en allemand acht/nacht.

La nuit, ici, représente ce qui a déjà été accompli, et tourne maintenant en boucle, en reproduction. PLUS RIEN DE NOUVEAU NE S'Y CRÉE. Que ce soit un cercle vicieux ou un équilibre optimal harmonisé n’y change rien. Or la vie ne reproduit rien, elle est impermanence, création et mouvement évolutif.

De la même manière le neuf est associé au mot nouveau. En français neuf/neuf, en allemand, neun/neu, en espagnol nueve/nuevo.

Le nouveau, le neuf est l’espace créatif, l’espace créateur.

Cette figure nous permet de reprendre notre place de créateur et non de simple créature, elle nous repositionne dans notre souveraineté et notre liberté.

Il existe dans la figure des points-clés de sortie des 8∞. Nous les voyons dessinés sur la figure à l’intersection des croisements de ∞, et nous les découvrons dans les associations mathématiques de réduction des additions.

Par exemple : le lemniscate 1-2-4-8-7-5, qui est le pattern de division cellulaire, de croissance de la matière. Ce lemniscate peut être réduit pour aboutir au point-zéro, qui est un pont de sortie de la matrice duelle.

1+2=3

2+4=6

4+8=12=3

8+7=15=6

7+5=12=3

5+1=6

Nous voyons ici l’alternance des 3 et 6 qui sont polarisés, qui chargent la figure de puissance à mesure que l’énergie y circule.

En réduisant encore : 3+6=9=0

Le 9 est le passage, le trou noir, la singularité.

Sur la figure de base, on le retrouve dessiné aux intersections. C’est le point de neutralisation des charges, de dépolarisation.

En cet espace, l’énergie est récupérée sans qu’il n’y ait plus de négatif ni de positif, et peut être affectée à autre chose : ce que l’on souhaite.

Cette figure nous replace au cœur de notre Conscience, Présence, Puissance.

ÉVOLUTION HARMONIQUE

Lorsque nous déployons la fractale de la figure de base, nous y voyons une intrication de différents mouvements, espaces, à travers lesquels l’énergie peut circuler en interdépendance, grâce aux points portails.

Le point de sortie que nous avons révélé ci-dessus est aussi la pointe qui va former un des sommets 3-6-9 de la figure déployée dans sa fractale suivante. Ce point est la base du développement de la trame.

C’est magnifique de découvrir ceci : le point par lequel nous avons transmuté, dépassé l’ancien est aussi le repère sur lequel se forge la nouvelle forme expansée.

Cela nous montre qu’il n’y a rien à redouter à franchir la limite de l’inconnu : c’est précisément en franchissant cette limite que nous permettons à la vie d’évoluer à travers nous et nous emmener vers la globalité, la multidimensionnalité, l’élargissement de l’expérience.

La figure va même au-delà : elle nous montre que nous pouvons passer d’un équilibre à l’autre sans l’obligation de vivre une crise, un chaos, une zone de turbulences et de déséquilibre.

Nous avons la croyance que pour avancer il faut passer par des problèmes, des obstacles, des difficultés, de la souffrance, et que c’est seulement en passant par là que nous évoluons.

Cette figure montre que cela est faux. Nous pouvons passer d’un bon équilibre à un autre bon équilibre tout en conservant l’harmonie dans la transition.

C'est même fortement recommandé : plutôt que de subir le changement : le décider, et le déclencher depuis une situation que nous avons harmonisée, où l'énergie circule correctement de manière fluide (voir à ce sujet la vidéo dans laquelle je propose une activation des 8∞ à partir de notre Cœur). Depuis notre maturité et audace, décider d'en finir avec une expérience et de passer à une autre, non encore explorée. Ainsi nous laissons derrière nous non un champ de ruines mais un terrain fertile et viable pour ceux qui viennent après.

Mais cela implique que nous soyons dans notre souveraineté, dans notre acceptation du changement, et dans la responsabilité de la qualité de notre expérience.

Lorsque nous avons compris que l’impulsion essentielle, vitale, en nous est de créer et de ne pas reproduire le connu, nous pouvons accompagner ce mouvement de vie qui demande à explorer de nouvelles zones.

Ainsi nous récupérons notre pouvoir créateur et notre énergie, qui sinon sont confisqués par des forces qui nous exploitent à notre insu.

Il est aussi fréquent comme croyance que nous aspirons seulement au changement quand notre vie n’est pas dans un équilibre satisfaisant. Alors nous voulons que « des choses changent », et parfois nous parvenons à modifier l’équilibre, parfois pas. Pourquoi ?

La figure nous parle aussi de ceci.

Pour changer d’équilibre, pour parvenir à un nouvel équilibre optimal, il faut d’abord en avoir fini avec l’expérience que nous sommes en train de vivre. Le portail ne s’ouvre que quand la boucle est bouclée. On ne peut pas sortir tant qu’on n’a pas épuisé l’expérience, compris tout ce que nous avions à comprendre, déconstruit tout ce que nous avions à déconstruire, lâché tout ce qui ne correspond plus et transmuté le reste…

Le portail est entre ces deux facettes : accepter de sortir de la prison, dorée ou non ; mais ne pas se précipiter tant que cela n’est pas l’heure (l’image de la chenille qui ne peut pas devenir papillon par volonté personnelle).

Si nous sommes en conscience et relié à l’intérieur à notre Être, nous savons quand il est l’heure de changer d’équilibre, de franchir un pas de plus, même si nous sommes bien épanouis dans notre vie.

L’Être essentiel nous attend, patiemment. Il attend que nous soyons prêt à prendre notre place d’être créateur dans l’expérience qui est la nôtre. D’être libre, capable de circuler, de voir la globalité, de vibrer notre essence et de nous positionner en Conscience, Présence, Puissance à chaque instant, centrés dans le Cœur par lequel circule l’énergie Amour à travers notre interface humaine.

Pour vous connecter à la figure et lui permettre d’œuvrer en vous, je vous propose de la regarder et la laisser vous imprégner, ou mieux encore, de la dessiner vous-même.

Cette figure a de nombreux autres aspects et dimensions, que je vous présenterai au fil des intégrations qui se font à travers moi.

コメント


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page