top of page

Déconstruire le sarcasme

Voici une leçon spirituelle qui m’a été offerte il y a quelques années, qui illustre la différence entre colère spontanée

et agressivité, qui démontre et démonte le côté conditionné

de l’agressivité.

La leçon a commencé lors d’un rêve, de ces rêves si réels

qu’on se réveille en sachant qu’il s’y est passé quelque chose

de vraiment important.

Dans ce rêve j’étais avec mes amis et nous dansions une danse sacrée, avec application. Notre maître spirituel ne participait pas, cette fois-là, mais nous observait en compagnie d’un archange. Après la danse, je m’approche d’eux confiante, satisfaite

du déroulement de la danse, et l’archange commence à ricaner,

à se moquer de nos erreurs, de nos lourdeurs, de notre imperfection… je ne sais plus trop de quoi il se moquait, toujours est-il que je me suis beaucoup vexée et fâchée de son attitude.

Je me suis donc réveillée, toujours vexée, plongée dans l’émotion du rêve. Et j’ai tenté de comprendre… en vain.

Pourtant, les archanges ? ils sont clean, normalement.

C’est l’expression de la loi, de l’ordre, de l’harmonie.

Celui-ci m’insupportait, pour le coup il m’avait mis en colère. Pendant deux jours, j'ai tenté d'avancer avec ça, de comprendre ce qui se passait en moi… rien. Impossible de contacter

ni mon maître ni l’archange pour avoir le fin mot de l’histoire.

Je marinais dans la confusion.

Puis je me suis connectée à un autre champ de conscience bienveillant, celui de Marie Madeleine. Celle-ci m’a aiguillée doucement… Elle m’a dit : « qu’est-ce qui te vexe tant ? »

« Eh bien c’est l’attitude de l’archange, il s’est moqué de nous,

il a été agressif sans aucune raison ; on a fait de notre mieux,

il aurait dû selon moi être bienveillant ». Alors elle me rétorque « mais toi, comment est-ce que tu te comportes ? Toi-même, n’es-tu pas familière des ‘vannes acérées’ et autres blagues gratuites, à des personnes qui ne t’en ont pas demandé autant ? Eh bien, cet archange-là t’a montré la qualité énergétique

de tes vannes. Tu ressens enfin ce que tu infliges aux autres

avec ton comportement. »

Elle n’en est pas restée là. « Et sais-tu pourquoi tu fais cela, depuis tant d’années et avec tant de brio que cela t’est devenu comme faisant partie de toi ? » « C’est la peur qui te guide,

c’est une carapace de domination que tu t’es forgée afin d’être tranquille, de te croire sûre de ne pas être attaquée par l’autre.

Tu as appliqué l’adage ‘la meilleure défense, c’est l’attaque’ et tes vannes piquantes avaient pour but de dominer tes semblables de manière préventive. Aujourd’hui nous te demandons de cesser ce comportement en conscience. »

Eh bien, vous me croirez ou non, mais depuis ce jour je n’ai plus jamais assaisonné personne de mes vannes gratuites. Chapeau, l’archange

Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page