top of page

ACTIVITÉ MERCURIELLE : LA DANSE SPIRALE




Je ne sais pas si vous avez senti une activité étrange en vous la nuit dernière, des symptômes d’insomnie, de maux de gorge, d’égarement, de stress, de malaise corporel ou émotionnel…


Il y a quelque chose dans l’air… D’ailleurs nous sommes actuellement en tempête géomagnétique (indice Kp5 après plusieurs heures en Kp4).


Quand je demande en moi « qu’est-ce qui se passe ? » La réponse est : c’est Mercure.


Mercure est la planète la plus proche du Soleil, elle a une fonction d’antenne-relais entre le Soleil et nous. Elle contient à sa surface des centaines de longueurs d’onde de lumière qui transcrivent les messages solaires pour les autres planètes du système (voir la photo). Mercure n’a pas d’atmosphère, elle est sans cesse balayée par les vents solaires qui l’impactent.


Nous entrons dans le signe des Gémeaux demain, 21 mai, dont Mercure est le « patron ».


Et je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici en Bretagne, ça souffle fort ! L’élément air est très agité, presque « bavard », comme lorsqu’il souhaite nous faire passer de subtiles informations.


Les rendez-vous énergétiques de ces prochains jours sont intenses, entre la Pentecôte le 23 et 24 et l’éclipse lunaire le 26 mai.


Pour le Cercle que j’animerai ce week-end, je reçois beaucoup d’infos pour activer des spirales et des feux, que ce soit dans nos corps énergétiques, comme à travers des mandalas humains en mouvement. Cela m’indique que ces spirales ont pour propriété de « secouer le tapis », la trame de notre inertie due aux lourdeurs des cordes qui nous tiennent au passé, à la gravité, à l’atavisme, aux conditionnements.


Mercure est un des noms d’Hermès ou Thot, le messager des Dieux, le grand enseignant, celui qui véhicule la connaissance et active la guérison par le déploiement de la force vitale de kundalini, qu’on retrouve symbolisé par le caducée.


Mercure est aussi un des éléments de l’alchimie, avec le soufre et le sel. Il est le volatil, l’insaisissable, celui qui change de forme au fil des transmutations, des métamorphoses.


Il nous facilite la compréhension du vécu quantique, ce que les scientifiques reconnaissent dans l’infiniment petit des trames des ondes-particules.


L’intrication qui maintient des formes et forces en lien malgré l’éloignement, la non-localisation, les paradoxes insondables… Comprendre que le regard participe à créer le réel. Savoir rejoindre le plan causal avant la manifestation.


Mercure nous invite à reconnaître cela dans nos vies, dans nos expériences, il nous prévient que nos anciennes trames du continuum spatio-temporel se déchirent et ne sont plus en mesure de filtrer la réalité.


Mercure-Thot est la conscience qui m’a guidée pour la réception des 13 fréquences de transformation que j’ai reçues le 22 juillet 2020. Ces fréquences disposées sur le sceau de Métatron sont un grand portail pour nous permettre de basculer dans une gamme de fréquences plus élevées et pour y évoluer. Je vous invite à découvrir les vidéos YouTube qui se rapportent à ces 13 fréquences. Je publie aujourd’hui la présentation globale, puis la semaine prochaine chacune des 13 fréquences, une par jour.







ความคิดเห็น


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page