top of page

Spirale du Cœur




La spirale est le mouvement par lequel se déploie la vie. Toute l’organisation du vivant se déroule selon les patterns du vortex, depuis l’ampleur des galaxies jusqu’aux infimes ondes scalaires.


Dans le corps humain, je suis toujours en quête de nouveaux espaces spiralés à découvrir… on connaît tous la forme des deux brins d’ADN du génome nucléaire qui s’enroulent l’un autour de l’autre ; on découvre aussi facilement le dessin des empreintes digitales porteuses de nos signatures uniques, et vous remarquerez que pour l’ADN comme pour les empreintes ces spirales contiennent le dessin de notre singularité, de notre unicité vibratoire !


J’ai retrouvé la spirale dans l’oreille avec le limaçon de la cochlée, dans des protéines, dans les courbures des os, dans la danse des os du crâne, dans les mouvements articulaires, dans les dynamiques de flux de nos liquides internes, mais j’étais loin jusqu’à hier d’imaginer CELA qui vient de me parvenir comme information !


Rien que la manière dont l’info est venue à moi est magique et scalaire, et je me permets de vous en témoigner. En cette rentrée je sens un fort appel à préparer un nouvel espace pour les prochains Cercles, axé essentiellement sur les spirales. Aussi je collecte les infos, aussi bien en moi qu’en ce que j’ai pu noter au fil de ces dernières années sur mon ordinateur. Pour rassembler ces infos, hier j’ai créé un document appelé « mouvement danse spirale ». Pour commencer ma collecte, ma voix intérieure, celle que je comprends comme « l’expression de l’Être du futur en moi », susurre d’aller regarder à un endroit précis de mon ordinateur parmi de vieux fichiers. J’ouvre l’espace, et le premier fichier que j’y vois est intitulé « cœur danse spirale ». Je suis très surprise car je ne connais pas ce fichier, et en plus il a presque le même nom que celui que je viens de créer. Je l’ouvre donc, et là-dedans, LA SURPRISE ! Il y a un texte que je n’ai jamais vu, jamais lu, visiblement copié-collé, avec des références et des liens internet. Ce texte explique l’anatomie du cœur, et comment il a été découvert qu’il est enroulé en forme de spirale et que c’est cette spirale qui lui donne sa force et sa capacité de brasser le sang. Je suis sidérée ! Une fois de plus il y a un bug dans mon système neuronal, car j’ai maintes fois cherché ce type d’infos et je ne l’avais JAMAIS trouvée !!! Et maintenant elle est installée bien tranquille dans mon ordi, avec plein de liens hyper sérieux de PubMed et des références vidéos…Vous me direz peut-être que vous le saviez déjà, mais c’est moi qui ne le savais pas, car jusqu’à hier j’étais focalisée sur une ligne de réalité qui ignorait cela. Après la sidération, je savoure. Ce n’est pas la première fois que je traverse en conscience entre les réalités alternatives, et là c’est une grande réjouissance pour moi, car une nouvelle fois le puzzle gagne en cohérence et en clarté. Si vous êtes intéressé par les passages entre les lignes de réalité vous retrouverez plusieurs textes à ce sujet sur mon blog, et je vais peut-être publier bientôt un texte supplémentaire à ce sujet car j’ai de nouveaux témoignages à ajouter.


Donc, pour en revenir au thème principal de ce texte sur la spirale du cœur, voici les infos que je peux vous résumer et peut-être apporter à votre connaissance.


Notre cœur, et celui de tous les mammifères et oiseaux, est organisé en bande spirale qui s’enroule, et c’est cette torsion qui permet à la pulsation cardiaque de générer la pression énorme nécessaire pour propulser le sang à travers tous les vaisseaux sanguins irriguant le corps. Ce qu’on connaît comme la forme d’un cœur est en fait un enroulement de tissu comme une corde, une bande qui est pliée sur elle-même à la manière d’un chiffon que l’on enroule jusqu’à le tordre.




Cela a été démontré par un anatomiste espagnol nommé Francisco Torrent-Guasp à travers ce qu’il a appelé le modèle de cœur hélicoïdal. Il décrit le cœur comme une bande qui commence à l’artère pulmonaire, s’enroule en deux boucles simples, et finit à l’artère aorte. La première boucle est basale, horizontale, en spirale et elle entoure les cavités (les vides) ventriculaires droite et gauche. Puis la bande change de direction, ce qui génère l’hélice cardiaque, et déroule une seconde boucle spirale avec des fibres orientés obliquement. Le mouvement des battements de cœur suit le chemin du sang dans cette bande avec différentes séquences correspondant au trajet : rétrécissement dans la contraction de la première boucle horizontale basale, raccourcissement lors de la torsion du changement de direction, puis allongement et élargissement dans les séquences suivantes, ce qui donne le rythme et la pression pour les fonctions cardiaques d’éjection pour vider et d’aspiration pour remplir. On voit ici l’importance de la torsion pour concentrer l’énergie avant de la restituer, et des moments de contraction puis relaxation pour soutenir la force de vie.




Et ce qui est magnifique pour les amoureux des spirales, c’est que non seulement le cœur est une spirale centrale, mais en plus il propulse le sang en vortex, c’est-à-dire que le sang circule dans les vaisseaux en deux flux hélicoïdaux entrelacés autour d’un vide, en onde scalaire enroulée sur un axe de vide, ce qui lui permet de maintenir l’information, le rythme, l’énergie tout au long de son parcours de vitalisation des cellules de l’organisme.


En descendant encore l’échelle du vivant, on retrouve ce tournoiement jusqu’aux cellules sanguines qui tourbillonnent sur leur axe en se déplaçant dans le flux… Des spirales à tous les niveaux de la circulation du sang, le fluide vital !


L’expérience de syntonisation du Cœur, basée sur la création d’ondes scalaires informationnelles conscientes, trouve maintenant une belle correspondance physique avec la structure organique du cœur !


Et ce n’est qu’un début ! Tellement d’infos sont prêtes à se révéler pour élargir nos compréhensions sur nous-mêmes et la Vie !


En images associées à ce texte, tout d’abord mon dernier dessin-code, représentant ma vision actuelle de « l’étoile de Bethléem en perspective 3D ». J’adore car elle aussi suit le pattern de deux boucles avec un changement de direction au milieu ! Puis des photos anatomiques sur le déroulement de la bande cardiaque afin de vous permettre de visualiser.


Si vous avez d’autres infos complémentaires, merci de les partager en commentaires !


Que ce soit sur des spirales anatomiques, sur les mouvements de torsion compression puis relâchement, sur tout ce qui vous vient à l’inspiration ! Merci d’avance !







1 commentaire


Passionnant

J'aime
Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page