top of page

Les vœux de l’Amour



ACCOMPLIR SA VOCATION

 

Faire un vœu, c’est conscientiser et exprimer un désir profond, intime, le plus grand désir peut-être…

 

Le vœu est un acte puissant, lié à la voix logos et la voie chemin. Mes mots sont-ils vivants ? Ma parole est-elle créatrice ? Est-ce que je persévère dans la voie unique qui est la mienne ?

 

Présenter ses vœux, c’est avant tout un engagement de soi vers le Soi : la proclamation d’à quoi je me voue. La puissance créatrice est impliquée par la formulation correcte d’un vœu. Il nous propulse vers notre destinée. C’est un engagement profond, une consécration, comme par exemple une vocation mystique ou les vœux de mariage.

 

Les vœux génèrent l’alliance. On s’allie avec des archétypes, des égrégores, des êtres, des qualités, pour une motivation, une finalité, un but. Le vœu nous lie, et nous demande d’être bien au clair sur les alliances que nous contractons. À quelles vertus je m’allie, que je vais intégrer et incarner ? Pour quelles finalités est-ce que je décide d’accorder et d’engager des moyens et ressources ? Comment je me donne les moyens pour pouvoir expérimenter ma vocation ? Avec qui je coopère et pour quoi ? Quel archétype sous-tend le récit de mon vœu ? Quel est mon récit ? Quelles forces nourrit-il et par quelles vibrations est-il sous-tendu ? Dans quelle trame, dans quelle matrice mon vœu et donc mon expérience à venir sont-ils inscrits ? Toujours bien vérifier que ce n’est pas la peur qui est aux commandes, mais bien l’Amour force de vie.

 

Un vœu implique que pour pouvoir accomplir ma vocation, je m’engage à employer les moyens conséquents, nécessaires et suffisants, et à marcher cette voie. Le vœu canalise la force, l’énergie, quand il est réel et sérieux (pas juste du paraître ou une convention formelle).

 

On nomme souvent les vœux de nouvelle année de « bonnes résolutions », beaucoup sur le ton de la blague, associé avec le besoin de se donner bonne conscience mais sans y mettre les moyens. Alors ça reste une proclamation sans effet, quelque chose qui ne sera pas puissant. C’est là-dessus que j’attire votre attention : comment réintroduire la réelle puissance du logos, la réelle puissance créatrice sur nos vies ? En acceptant de nous impliquer réellement, d’honorer et d’accomplir notre vocation, vocation elle-même directement connectée aux vœux, et à l’engagement, la consécration et la reliance à l’essence avant les formes, au-delà des formes. La vocation nous parle de notre contribution unique et essentielle au monde.

 

Chiron est là pour nous aider à comprendre quelle est notre vocation et à former les ressources, les moyens, les qualités, les attributs nécessaires pour accomplir son destin unique. Chiron est un acteur astrologique important de 2024 puisqu’il sera conjoint de manière complètement exacte, au degré et centième près, avec la Lune et le Soleil lors de l’éclipse totale de Soleil le 8 avril prochain (8/4/2024 : 8+4+2+0+2+4=20=2). Il activera les luminaires, comment la lumière diurne et la lumière nocturne éclairent nos espaces. Comment je suis animée par la vie, comment je me vitalise, comment je ressens, comment je capte ce qui m’entoure et je le révèle. Je reviendrai plus longuement sur l’importance de cette éclipse dans un prochain texte.

 

Accomplir sa vocation, c’est réaliser qui Je Suis sur Terre, en tant qu’être humain.

 

Pour marcher sa voie, il est important de renouveler ses vœux pour focaliser correctement, ne pas s’éparpiller. Le fait de ritualiser, de répéter avec la dimension sacrée va aider, dans une certaine mesure, les forces à être correctement gouvernées, en canalisant l’attention, la force, la volonté, les moyens qu’on veut mettre à disposition de son but, de son vœu. En prenant soin de ne pas transformer cela en rigidité ni en dogme, ni en rituel qui serait vidé de sens et de puissance mais serait juste une répétition de la forme. Que la forme soit toujours connectée à l’essence, à l’esprit qui est là.

 

LE NOUVEL AN ?

 

L’année est un système symbolique. Le passage à la nouvelle année comme moment propice pour présenter ses vœux ou prendre de bonnes résolutions fonctionne parce qu’on lui attribue un pouvoir de nouveau départ, une avancée linéaire, dans un nouveau cycle qui commence. Dans la nouvelle année il y a ce double temps, à la fois un nouveau cycle qui s’ouvre avec le système des jours, semaines, mois qui se répètent, et le passage linéaire vers une unité supplémentaire. Un nouveau cycle de saisons, et la poursuite d’un chemin. Tout cet univers symbolique est associé à la nouvelle année, mais bien comprendre que c’est conventionnel : il a été décidé à un moment que la nouvelle année commençait à cette date, elle aurait pu commencer à l’équinoxe de printemps avec le renouveau vital ; ou bien elle aurait pu être mesurée au rythme des 13 lunaisons et pas des 365 jours 1/4.

 

Garder le recul que nous sommes dans du récit, et ça n’enlève pas la puissance du passage, mais bien discerner de quoi on parle. Ne pas croire à une puissance qui serait de l’ordre de l’essence, à cet endroit-là. Il n’y a pas véritablement un démarrage à cette date, c’est une convention humaine. Et depuis cette convention il y a une part de puissance qui est accordée au symbole du franchissement d’un seuil.

 

2024 ANNÉE DE PARITÉ HARMONIQUE

 

2024 est une année 8 par réduction numérique (2+0+2+4=8), qui parle de parité et d’altérité avec des 2, des 4 et des 8 : une année qui invite à considérer l’importance d’autrui et de la danse à deux.

 

Une année 8 dessine le symbole de l’infini, le lemniscate ∞.

 

Pour une part c’est harmonique, l’énergie circule de manière ordonnée et équilibrée, et permet la diffusion de l’Amour entre les Cœurs et les connexions réelles de rencontres de pairs, à la fois semblables et uniques.

 

Pour une autre part, le huit est le symbole associé à la nuit (je vous en parle régulièrement pour vous mentionner l’importance du passage du 8 au 9, de la nuit au nouveau : nuit-huit / neuf en français ; nacht-acht / neu-neun en allemand : noche-ocho / nuevo-nueve en espagnol ; night-eight / nine-new en anglais, etc.). Il s’agit de passer de la boucle en circuit fermé à la spirale évolutive, du binaire au ternaire, je vous mets en pièce jointe un dessin représentant le 3-6-9 ouvert et le lemniscate fermé de la réplication cellulaire 1-2-4-8-7-5 pour vous donner une représentation géométrique des deux espaces.

En tant qu’année de nuit elle prépare le renouveau de 2025.

 

PRÉSENTER SES VŒUX

 

En année 8 qui tient compte de l’autre, de l’équilibre et du soin, présenter ses vœux à autrui est une manière simple et délicate d’accorder une attention particulière à quelqu’un d’important pour nous.

Mais présenter ses vœux est devenu un acte banal, conventionnel et souvent automatique, heureusement bienveillant et témoignant d’une attention particulière envers la personne qui le reçoit.

Je vous propose de ne pas prononcer vos vœux de manière réflexe-automatique ou juste parce que « ça se fait », mais de vibrer vos vœux, de les faire sonner de l’Amour qui vit en vous.

À être en conscience claire aussi de pourquoi vous adressez vos vœux à telle personne. Est-ce par obligation sociale ? Parce que vous comptez sur elle pour servir vos intérêts particuliers ? Ou bien en témoignage d’amitié sincère, de reconnaissance de Cœur ou d’œuvre vivante en cours ? Présenter ses vœux de manière vibrante et dans le déploiement de l’Amour est une merveilleuse bénédiction pour celles et ceux qui les reçoivent.

 

 

137 vues

Kommentare


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page