top of page

LA FRÉQUENCE VOIX DE L’UN / INTUITION





ÇA COULE DE SOURCE !


Scapolite méionite / Centaurée


Conscience : Guidance

Présence : Reliance

Puissance : Boussole



Cette fréquence nous permet de DÉPLOYER NOS ANTENNES et de CONTACTER LE CHAMP UNIFIÉ, les informations globales. Elle nous branche sur l’Unité et abolit les programmes de séparation. Elle nous aide à nous aligner sur la justesse et le flux du vivant.


Elle est la VOIX la plus élevée que nous puissions contacter dans notre interface, celle sur laquelle aligner la personnalité afin de vivre l’expérience unifiée. En langue des oiseaux : Communiquer = comme unique est.


Instaurer l’intuition, l’écoute intérieure de la VOIX DE L’UN, comme prioritaire dans notre vie, nous permet de nous consacrer véritablement. Nous avons tous le potentiel de nous connecter au champ unitaire de l’information, et d’accueillir la Présence, Conscience, Puissance dans notre expérience intime.


Cela nécessite une vigilance, un alignement et une attitude appropriés pendant toute l’exploration, avant d’intégrer véritablement la VOIX DE L’UN dans notre structure.


Grâce à l’intégration de cette fréquence, nous sommes autonome dans la réception d’info. Nous n’avons plus besoin d’intermédiaires extérieurs, d’intercesseurs.


****************************




COMMENT RECONNAÎTRE LA VOIX DE L’UN ?


L’intuition est un terme employé pour beaucoup de différentes choses : l’esprit, le ressenti, le corps, l’émotionnel… Dans la fréquence associée à la VOIX DE L’UN, il s’agit de l’intuition qui nous connecte à l’Unité, à l’essentiel. L’intuition est comprise ici comme la capacité de recevoir et décrypter les messages de la guidance intérieure et de les suivre depuis la foi et l’alignement sur la volonté de l’Être essentiel en soi. Communication multidimensionnelle intérieure directe, immédiate, de l’être humain divin.


Elle peut passer par le corps et les sentiments comme par de nombreux autres canaux. Elle n’est pas juste sensorielle, elle est ÉVIDENCE. Elle diffère du discernement car elle n’est pas « pesée mentale » mais « ressenti situationnel ».


Elle est GPS, boussole interne alignée sur la justesse du Cœur, la reddition de l’ego, l’engagement dans l’œuvre en cours.


La voix de l’Un est transcendante. Elle nous élève et nous propose une qualité d’expérience extraordinaire. Elle est impartiale et inclusive. Elle ne nous engage jamais dans les jeux de pouvoir et de prédation, ne suscite jamais de vibration de peur.


Elle élargit nos perspectives et nous permet une vision globale. Elle nous engage en tant qu’être humain au service du vivant et des lois de l’Un, nous y participons par Amour pour la vie et dévouement.


Non pas sacrifice au profit de forces extérieures, dominantes et prédatrices, comme cela fut malheureusement détourné pendant des siècles par les « religions du monde », mais sacrifice interne et assumé des pulsions égotiques et de la priorité personnelle, au choix de ses consacrer, de se rendre sacré c’est-à-dire pleinement impliqué dans l’œuvre unitaire, où le « je » n’a pas le premier rôle, mais une place annexe, utile, auxiliaire, d’interface en un point précis de la Grande Expérience.


Se rendre au sacré, se rendre sacré, se consacrer à l’œuvre humain divin plutôt que de se sacrifier au conditionnement.


La voix de l’Un clarifie, éclaire, ajuste, résonne et syntonise. Elle unifie et jamais ne divise. Elle est notre boussole, notre balise dans le réel, au-delà des apparences et des illusions.


La souveraineté, la volonté est celle de l’Un = la Présence-Conscience-Puissance qui nous anime véritablement, et l’intuition nous permet de communiquer dans cet espace.


Pour capter la voix de l’Un en nous, tout le travail préliminaire d’œuvre au noir est indispensable : transmuter, sublimer, clarifier ; afin que les voix pulsionnelles soient conscientisées et que l’emprise astrale soit abolie, libérant alors le canal pour la voix de l’Un.


***************************




EXPLORER ET INTÉGRER LA CONSCIENCE MULTIDIMENSIONNELLE


Cette fréquence nous permet de discerner les voix intérieures, celles des différentes strates dimensionnelles. La psyché est un gros chantier ! Notre intérieur est un monde d’énergies-informations, de formes-pensées émotionnelles qui se chevauchent, s’accordent ou se disputent, s’alignent ou résistent, s’associent dans l’intérêt global ou cherchent à tirer l’interface vers leur intérêt propre.


La voix de l’Un est d’ordinaire cachée par tous les filtres de séparation posés par l’astral, la « société », les logiques égotiques. Elle est enfouie par le vacarme assourdissant et dissonant des intérêts contraires qui crient le plus fort possible pour se faire entendre en nous.


Il y a les voix des besoins corporels, des emprises émotionnelles, des loyautés familiales et sociales, des certitudes et croyances, des influences astrales, des différentes facettes de l’Être engagées dans d’innombrables expériences à travers d’innombrables interfaces…

et la VOIX DE L’UN, de l’ESSENCE.


Quand la conscience multidimensionnelle se développe, nous sommes capable d’entendre simultanément ces différentes voix intérieures et de nous positionner depuis une certaine distance, depuis l’observateur, afin de ne pas s’identifier trop rapidement à « celui qui parle le plus fort ».


Cette juste distance favorise la capacité de se relier à l’Un tout en voyant les autres dimensions de conscience qui s’expriment simultanément.


La fréquence nous aide à affirmer la souveraineté de l’Être, à faire régner la concorde dans le royaume intérieur, à faire adhérer les sous-personnages au but commun le plus élevé. Ce but est donné par la reliance essentielle.


La Voix de l’Un est un fil d’or de reliance avec la Conscience élargie, qui ramène la foi lors du doute, ramène sur la voie lors de l’errance, ramène à la présence lors de l’absence, ramène à la clarté lors de la confusion.


****************************


SE BRANCHER SUR LE BON CANAL


Brancher son intuition sur le bon canal : l’Être, l’essence, la loi de l’Un, la justesse du Cœur, la pulsion de vie. Et pas sur : astral, conditionnement, peur, ego…


Se brancher correctement demande un alignement sans faille afin de recevoir le message le plus juste et clair.


Dans notre monde tourné vers l’extérieur et le superficiel, retrouver la Voix de l’Un en soi demande un processus de clarification, d’alignement et de consécration pour offrir un canal adapté.


En préalable, le travail humain sera d’éclairer les ombres des motivations inconscientes, de transmuter les illusions et tentations, de neutraliser les pulsions duelles, d’accorder les dissonances, de veiller à la qualité vibratoire, de se retirer en tant que personnalité prioritaire, de renoncer à vouloir contrôler depuis l’ego.


L’application correcte de l’intuition demande un entraînement, du discernement, des épreuves, du lâcher-prise, de la foi, du courage, des expériences afin de maturer cette reliance, de la reconnaître en soi. Car il y a tant de pièges de l’astral et de basses dimensions à déjouer, neutraliser et désactiver avant de capter et restituer la voix de l’Un.


Vigilance particulière sur l’aspiration à devenir un canal des « guides » (anges, maîtres ascensionnés, dieux/déesses, dragons ou autres figures de l’inconscient collectif humain) : les messages reçus proviennent la plupart du temps soit d’un égrégore astral qui va vous mener en bateau en flattant votre ego, en offrant plein de messages sucrés et/ou apocalyptiques ; soit d’un des sous-personnages de votre personnalité qui va exprimer une de ses projections. Il est bon de se livrer à une profonde introspection préalable : pourquoi (vouloir) être canal ? Observer où on en est avec le « pouvoir-sur », la volonté d’impressionner ou d’influencer, la logique de paraître, l’effet de mode, la tendance mythomane… Toujours vérifier s’il n’y a pas une logique de peur sous-jacente, en mobile profond.


Quand cette introspection est clarifiée et résolue, il peut s’engager un partenariat avec des Présences des plans subtils. C’est ce qu’on appelle parfois la reliance avec son « équipe », c’est-à-dire d’autres aspects de l’Être, dans la multidimensionnalité. Les messages qui sont alors reçus et transmis sont vibrants, ils portent de l’énergie-information opérative = qui œuvre, et ont une visée évolutive.


*******************************************


Correspondance avec un hexagramme du Yi King :

La MAÎTRISE DES PIÈGES (29). Eau/Eau, le double piège

Maîtriser les pièges = échapper au danger. Ne pas les nier ni les fuir : y faire face.

La pratique de l’action juste conjure le « mal » = ce qui divise (lien Yang 9 vers Yin 3). Nécessité d’avoir conscience du danger, SANS PEUR.

Connaître le danger. Le danger serait de :

– croire au pouvoir du mal ;

– écouter la voix du mal en soi ;

– voir avec les yeux du diable (celui qui sépare, divise) ;

– pratiquer le mal.


****************************




LE LÂCHER-PRISE DU MENTAL-EGO


La Voix de l’Un ne va pas dans le « sens du poil » conforme et convenu dans la société actuelle, et l’ego va avoir tendance à la réprimer, la censurer, car elle ne correspond pas à sa vision du monde conditionnée, limitée, cloisonnée, réduite.


Je vous rappelle que l’ego fait office par défaut de « gardien », qu’il filtre les infos entrantes et se croit seul capable de nous permettre de survivre !


Pour entendre, canaliser la voix de l’Un, l’ego doit être identifié en dedans, ramené à sa juste place d’auxiliaire et discipliné = maîtrisé. C’est cela qu’on appelle la maîtrise : la maîtrise de l’ego dans l’espace interne, c’est-à-dire le lâcher-prise de la volonté de contrôle de la personnalité sur l’expérience.


On confond souvent maîtrise et contrôle : la maîtrise est l’alignement, l’attitude de lâcher-prise du contrôle mental.


La personnalité doit lâcher prise de ses velléités de contrôle tout en ne cédant pas sa souveraineté à l’extérieur.


Quand nous intégrons la fréquence Voix de l’Un/Intuition, le mental-ego perd sa place de leader dans le contrôle de nos choix dans l’expérience et l’interface humaine se met à disposition.


Lâcher-prise de l’orgueil de la personnalité (mental-ego) qui croit détenir les vérités et solutions. Les vérités et solutions ne se trouvent pas à ce niveau de conscience mais dans le mouvement de la vie. Le mental-ego fait obstacle à ce mouvement, à l’acceptation de capter et suivre ce mouvement, tant qu’il prétend savoir et circonscrire l’expérience à sa volonté, à ce qu’il croit (croyances et projections), ou a décidé, être juste, vrai, bien, alors qu’il n’est pas en capacité de connaître ces matières depuis ses filtres et restrictions.


Cela requière de connaître sa personnalité, l’honnêteté interne et un lâcher-prise de la volonté égotique de contrôler l’expérience, une reddition, cesser de prétendre savoir ce qui est juste depuis le mental, pour laisser advenir ce qui est juste dans le mouvement du vivant.


On se relie à la voix de l’Un quand la personnalité s’efface, se met en retrait et qu’il y a détachement de l’importance identitaire du « petit-je » dans le monde.


À cela est substitué l’importance de vibrer sa signature unique, essentielle, sans besoin d’étiquettes attachées à la personnalité et sans toute la prédation énergétique associée à l’identité et l’appartenance à des égrégores.


La vibration du Cœur se déploie, la signature essentielle pulse et le triptyque Présence-Conscience-Puissance expérimente au premier plan, offrant une expérience de grâce et de qualité. Se laisser informer et mouvoir/agir depuis la reliance au vivant. Ce que la Conscience reçoit comme infos lorsqu’on est réellement en Présence, réceptif à ce qui EST, nous permet d’œuvrer sur ce plan, en Puissance.


Comments


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page