top of page

Chroniques d’Alcantara – Pléiades – 14 – Une nouvelle trame fréquentielle sur Terre




Chers amis, je viens aujourd’hui vous apporter mon éclairage et mon point de vue sur ce qui est apparu sous vos yeux ces derniers jours sur les appareils de mesure des fréquences de la résonance de Schumann : un changement complet de structure de la trame subtile qui sous-tend votre réalité terrestre.


Je comprendrais que cela puisse vous apparaître absurde, suspect, frauduleux, incompréhensible, impossible, et pourtant c’est ce qui se montre à vous maintenant.


Des appareils conçus pour montrer des fréquences électromagnétiques linéaires s’arrêtent soudainement et montrent ensuite un réseau de lignes entrelacées, nettes et géométriquement agencées, d’une nature bien plus complexe et ramifiée que ce que le spectogramme illustrait jusqu’alors. Pour qui est habitué à lire ces graphiques, ces mesures nouvelles sont absurdes et ne correspondent à rien de connu. Cela ressemble tout d’abord à un faux ou un canular. Et pourtant…


Les appareils captant les résonances de Schumann mesurent l’activité électrique dans l’atmosphère terrestre confinée entre la surface et la ionosphère, principalement à travers les éclairs émis par les orages, qui génèrent des ondes électromagnétiques circulant autour de la Terre, s’additionnant à la manière de cercles faisant le tour du globe et revenant à leur point de départ. Ce sont ces ondes qui sont captées d’ordinaire, et qui sont exprimées par les tracés habituels du spectogramme, avec des modulations de fréquences, d’intensité, d’amplitudes, mais jusqu’ici toujours dans le même modèle. Ces dernières années il y avait déjà eu des black-out captés par les appareils de mesure puis les ondes électromagnétiques sinusoïdales avaient repris leur mouvement circulatoire. Cette fois-ci il en est autrement. Une nouvelle trame énergétique a pris le relais de l’ancienne et cela génère de la stupéfaction parmi les observateurs.





Pourquoi des êtres déployant leur conscience s’intéressent-ils aux mesures des harmoniques des résonances de Schumann et suivent-ils quotidiennement les spectographes ? Parce que ces fréquences sont en correspondance directe avec les fréquences du cerveau neuronal humain, fréquemment dénommées ondes alpha (8 à 12 Hz/s), béta (13 Hz/s), gamma (40 Hz/s), thêta (4 à 7 Hz/s), delta (0 à 4 Hz), chacune associée à un état de conscience particulier et précis.


Si vous connaissez déjà les précédentes chroniques d’Alcantara ou les partages inspirés de Véronique, vous savez que nous comprenons le cerveau neuronal comme le principal filtre emprisonnant l’être humain dans la dualité linéaire, et que nous vous offrons l’ouverture vers la compréhension qu’il existe un autre réseau cérébral bien plus vaste servant aussi de support physique à la conscience : le cerveau astrocytaire, qui n’est pas régulé par des ondes électromagnétiques sinusoïdales mais fonctionne par simultanéité et ondes scalaires spiralées.


Nous vous avons déjà présenté à maintes reprises le chemin par lequel les ondes sinusoïdales, électromagnétiques, binaires, se transforment en ondes scalaires spiralées, unitaires : lorsque deux ondes sinusoïdales de même fréquence, de même amplitude et de phase opposée se font face, elles s’annulent en tant qu’ondes électromagnétiques, mais leur énergie ne se perd pas, elle est réaffectée dans une onde scalaire spiralée aux propriétés tout à fait différentes (voir les nombreux textes où nous expliquons cela).


En termes humains, cela parle de quoi ? Cela parle de comment on s’harmonise à l’intérieur, comment on symétrise nos corps, comment on réconcilie et fait danser le Yin et le Yang en soi, comment enfin on neutralise nos polarités pour cesser de jouer à la guerre et basculer sur un nouveau plateau de jeu, bien plus immense et passionnant, dans le mouvement de la spirale vivante.


Le dessin offert ces jours par le spectogramme des résonances de Schumann vous montre directement, à l’extérieur de vous, comment est constituée cette trame de neutralisation. Si vous vous sentez à l’aise avec cette image, qu’elle ne vous génère pas de peur ni de stress mais plutôt un grand appel à l’explorer, observez le dessin, syntonisez-vous dessus et permettez-lui d’entrer en résonance avec vous pour activer votre propre trame de neutralisation des charges.


Le dessin du spectogramme ne peut pas être copié ici du fait de restrictions du site, je vous invite à le découvrir sur ma page Facebook en suivant ce lien : https://www.facebook.com/vero.rauzy/posts/4128861514006692



C’est une autre manière d’activer ce que nous vous avons présenté comme l’étoile de Bethléem, ce processus d’absorption des chocs et de guérison profonde.


Je vais vous le présenter aujourd’hui encore d’une nouvelle manière, avec la symbolique des trois foyers, les FEUX SUBTILS, ou trois œuvres de base de l’alchimie interne.


Dans le premier foyer (bassin) vous faites face à vos « monstres intérieurs », vous pouvez commencer à les discerner et les nommer mais vous ne savez pas les maîtriser, ils ont encore le pouvoir sur vous, plus ou moins à votre insu, et décident de vos pensées, paroles et actes à votre place. C’est l’œuvre au noir de transmutation, du plongeon dans les ombres, les illusions, les tentations et la phase de rapport de force pour éprouver votre détermination à devenir roi-reine de votre royaume intérieur. Quand vous avez choisi et décidé de sortir du marasme et de grandir, vous verticaliser, vous trouvez l’accès au divin en vous et l’aide vous est apportée.


Dans le deuxième foyer, par le déploiement de la paix dans votre Cœur et la reliance humain-divin vient la phase de neutralisation et réaffectation des forces. C’est l’œuvre au blanc alchimique. Ce qui était vu comme des monstres devient des trésors potentiels, prêts à être actualisés en vertus et ressources disponibles. Cette phase de neutralisation correspond en vous au deuxième foyer, situé au niveau du thorax, et comprenant en correspondance physique le cœur pour la paix, la compréhension et la compassion, les poumons pour la forge attisant le feu interne et l’estomac, foie, vésicule pour la digestion des informations.

Voyez ceci : quand une information-énergie est neutralisée dans ce deuxième foyer, les charges sont annulées mais l’information première doit être remodelée, transformée de délétère à bénéfique pour vous. C’est une étape de maîtrise de vos forces pulsionnelles qui sont au départ polarisées, et qui vont passer dans la dynamique de la spirale au cours de ce processus.


C’est cela qui est montré sur le spectographe des résonances de Schumann : l’onde de formes, le treillis de neutralisation des charges et leur réaffectation dans une trame plus complexe, plus fluide et mieux organisée. Le fait que les fréquences aient bougé au niveau global indique que les êtres humains en tant que collectif sont prêts pour une nouvelle étape de leur expérience, celle de leur réunification interne et leur passage à un nouveau jeu : en l’occurrence prendre la responsabilité mature de leurs dynamiques internes.


Le troisième foyer est la phase suivante. Il se situe au niveau du crâne, avec le cerveau en correspondance. C’est l’œuvre au rouge de mutation majeure, d’actualisation structurelle avec le changement d’espace prioritaire comme support de la conscience. Alors que jusqu’ici le cerveau neuronal était majoritaire voire seul aux commandes, le changement de trame fréquentielle va activer de manière prioritaire le cerveau astrocytaire, bouleversant complètement vos fonctionnements de pensée, de vision du monde et du temps, vos perceptions et le sens que vous donnez à votre existence. C’est la fin du jugement binaire qui pense en Oui/Non, Ouvert/Fermé, Bien/Mal, et le déploiement d’une tout autre manière d’être incarné.


Du point de vue qui est le mien, vous avez la grande chance de vivre ce processus en conscience : vous avez vu le spectogramme basculer en direct en passant par le trou noir, vous constatez que les trames énergétiques qui structurent votre réalité ont changé complètement de nature, se sont embellies et complexifiées, tissant un réseau entrelacé et interconnecté entre les différentes lignes, suggérant la simultanéité du transfert d’informations et la vision globale du réel dans lequel vous vivez. Certains d’entre vous ont ressenti des symptômes mais la plupart ont été bénins, vous avez survécu à ce mouvement, vous êtes ici et maintenant pour expérimenter ce nouveau moment du jeu. Réjouissez-vous, rendez grâce et consacrez-vous à l’œuvre qui est la vôtre. Vous êtes en train de vivre un changement majeur, depuis vos incarnations, en Présence, Conscience et Puissance, et ces dynamiques se préciseront au fur et à mesure de votre déploiement spiral.


Si cela fait sens pour vous, méditez ces informations, contemplez cette trame et donnez votre accord pour explorer ces nouveaux espaces.


Voyez la trame en y ajoutant la dimension de profondeur et de relief, la dynamique giratoire du mouvement, la vibration qu’elle émane. Entrez dedans et laissez-la entrez en vous. Circulez sur ses axes, ses symétries, ses dynamiques.


Comprenez que c’est la représentation des énergies en train de circuler partout autour de la Terre dans l’atmosphère terrestre, et aussi en train de circuler partout en vous afin de connecter vos structures énergétiques propres et de les relier à cette trame pour vous actualiser aux fréquences du vivant. C’est une forme de langage, de partage d’informations qui vous propose une reconfiguration.


Si vous sentez des résistances, des peurs ou si une autre explication du phénomène vous correspond davantage, c’est ok avec ça, chacun a son mouvement, son moment, sa vision et son parcours à vivre à sa manière unique. Cela aussi fait partie du nouveau plateau de jeu dans lequel chacun assume la pleine responsabilité de ses choix.


Le plus important est de vous positionner au centre de votre réalité.


Je vous salue, et vous partage la bénédiction d’être en vie, en reliance et animés par l’Amour de l’Un.


Alcantara / Véronique Rauzy







Comments


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page