top of page

AU DEUIL D’UN AMI – ODE À LA VIE




Parti soudain, sans le vouloir,

Sans prévenir mais dans paix

Parti rejoindre les étoiles

La danse du cosmos spiralée


Un homme ayant beaucoup œuvré

Aimant, intègre et respectueux

Le Cœur léger d’une colombe

Et les yeux bleu glacé de feu


En cet ici joints par la vie

Chacun son chemin parcourant

Au gré du hasard apparent

D’un décor sacré merveilleux


D’un oratoire boisé l’été

D’un pur chant divin déployé,

D’un grand serpent blanc libéré,

De quelques instants partagés


Rencontre qui nous a touchés

Tellement qu’il m’avait retrouvée

Et qu’ensemble on avait tissé

La trame d’un espace destiné


Aux Cœurs afin d’illuminer

Les corps, qu’ils soient les temples de

Présence sereine pour célébrer

La Vie, l’Onde et le Renouveau


Il est parti soudain

Sans le temps d’un adieu

Et ce projet si beau

Est là, alors qu’en faire ?


Je suis triste, pourquoi ?

Je ne sais même pas

Dans le corps cela pèse

Au creux de l’estomac


Il laisse un vide en moi

Désir inassouvi

D’une rencontre vraie

Semblant se retirer


Je sais qu’on se connaît

Au-delà l’éphémère

Je sens son essence proche

Mais plus dans la matière


Que crée cet étrange appel d’air ?

Ce vide issu du vif ôté ?

Aigu du fait seul de l’absence

Et de l’impossible éprouvé


Passé le choc de la nouvelle

Acté le départ sans retour

Constat de l’absence obligée

Regret de l’arrêt des projets


Tout va bien, écoute-moi, dit-il

Où je suis maintenant, c’est partout,

Avec chacun de ceux qui m’aiment

De l’Un, je me diffuse en eux


Toi, suis la trame de ton inspir

Elle est belle et sait où tu vas

Cultive la tendresse et le rire

Ta foi sûre guidera tes pas


Cette impression d’inachevé

Entre nous dit ça va si vite

Alors profite de cette vie

Et déploie l’Amour sans limite


63 vues

Comments


Catégories
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page